Photographie d'un pont surplombant le Canal du Midi, vu de côté

Histoire du Canal du Midi

Mondialement connu pour la beauté de ses paysages et ses multiples possibilités de périples touristiques, le Canal du Midi est également chargé d’histoire. Intimement lié au développement du Sud de la France, ce canal classé au patrimoine mondial de l’UNESCO assure la liaison entre la mer Méditerranée et l’océan Atlantique.

À l’origine de la construction du Canal du Midi

À la base, la construction du Canal du Midi a été motivée par 3 raisons : commerciale, économique et politique. Cette voie navigable est pour le pays un moyen de favoriser le commerce, et permet aux marchands d’éviter le détour par le Gibraltar qui comporte des risques, tels que le pillage. En ce qui concerne le contexte politique, il faut savoir que le projet de construction permet au Royaume de France de marquer plus clairement son règne par la mise en place des taxes, comme la gabelle au Languedoc.

La réalisation et le développement des travaux de construction

L’idée de construire un canal dans la ville de Toulouse a déjà fait l’objet de nombreux projets, comme sous le règne de Charlemagne, François 1er ou Henri IV. Faute de techniques dans la réalisation et de problèmes financiers, ces projets ont tous été rejetés. Finalement, c’est le projet proposé par Pierre Paul Riquet en 1662 au Ministre des Finances de Louis XIV qui sera le plus convaincant. Les travaux ont débuté en 1667. La construction s’achève en 1681 et le Canal est praticable l’année suivante.

Le Canal du Midi de nos jours

Géré par les descendants de Riquet, le Canal du Midi était le seul moyen de se déplacer dans la région jusqu’au XIXe siècle où l’on voit l’arrivée des chemins de fer et des routes qui viennent sérieusement la concurrencer. C’est de là que vient le traité signé entre la compagnie du Canal du Midi et la Compagnie des Chemins de fer du Midi qui va réduire les flux sur le canal. En 1991, sa gestion est confiée aux voies navigables de France et il devient un canal dédié au tourisme et au loisir. Pour récompenser sa beauté et sa longévité, car c’est un des rares canaux à être encore exploité, l’UNESCO décide de faire du Canal du Midi un patrimoine mondial le 7 décembre 1996.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *